Lorafolk – Collection 2015

Jeudi dernier nous étions invitées chez Lorafolk pour découvrir la nouvelle collection de robe de mariée de l’enseigne qu’on ne présente plus ! On se souvient toutes des photos décaléees d’une mariée sur le tourniquet du métro ou à la laverie sortant d’une machine à laver. On se souvient aussi que la collection 2014 était juste canon et on avait hâte de voir ce que Laura, la créatrice, nous avait concocté cette année !

Notre invitation presse en poche (bloggeuses hyper hype oblige) direction l’atelier boutique rue Beauregard dans le 2ème arrondissement de Paris pour découvrir l’univers et les petites merveilles de la collection 2015.

Collection-robe-de-mariée-2015-Lorafolk-Ma-Vie-de-BohemeCollection-robe-de-mariée-2015-Lorafolk-Ma-Vie-de-Boheme

Le pas de la porte franchi, on passe de l’agitation du sentier à une ambiance douce, chaleureuse et cosy. Les projecteurs au plafond viennent sublimer les détails des créations et donnent une touche définitivement moderne au lieu. Les poutres de chêne, les murs de pierres apparentes et les quelques guirlandes de lumières ajoutent de la chaleur et de la poésie. L’espace n’est pas très grand mais il est parfaitement décoré et aménagé pour s’y sentir à l’aise loin des boutiques aseptisées où l’on a peur de déclencher une alarme aux moindres frôlement de veste. On lève les yeux au ciel et on remarque le luminaire boule recouvert de plumes, le petit détail rock, qui rappelle qu’ici les futurs mariées sont décomplexées et à mille lieux des chemins tout tracés.

Collection-robe-de-mariée-2015-Lorafolk-Ma-Vie-de-Boheme
Collection-robe-de-mariée-2015-Lorafolk-Ma-Vie-de-Boheme

A notre arrivée, nous sommes accueillies par le sourire et la fraîcheur de Laura. Une fille sympathique, accessible et vous l’aurez compris, bourrée de talent. D’abord créatrice en prêt à porter, ses amies lui demandent de dessiner leurs robes de mariée, et c’est comme ça qu’elle tombe dans le grand chaudron magique du mariage. Elle présente une première collection capsule en 2012, qui est un succès et continue de perfectionner son style pour des collections toujours aussi réussies. On voudrait la faire parler d’elle, de son parcours, lui poser des milliards de questions mais Laura est demandée alors c’est Quentin, son associé et mari qui prend la relève. Il nous propose une coupe de champ’ mais nous on est plutôt Coca (Light ou Zéro, on ne voit pas la différence) et miracle il en a ! Quentin (qui a gagné des points en nous suggérant le bon breuvage) nous explique les inspirations de cette collection 2015 : des modèles fluides et légers, un style épuré aux détails soignés, de la broderie délicatement perlée à la main (qui relève du travail d’orfèvre) et de la dentelle de Calais.

Collection-robe-de-mariée-2015-Lorafolk-Ma-Vie-de-Boheme

On en vient à parler de la conception de toutes ces merveilles. Un premier rendez-vous en boutique pour définir le style, les goûts et les envies de la futures mariée en partant d’un modèle existant de la collection. Puis, la rencontre avec la modéliste pour le patronage car les robes sont créés sur mesure pour chaque mariée, et enfin l’assemblage pour le rendu final ! Un col en V à la place d’un col rond, une dentelle plus opaque parce que trop transparente ça fait désordre à l’église, Laura personnalise chaque détails avec vous.

Et parce qu’on est gentilles ou parce que Quentin est gentil, ou les deux, on a même eu le droit de jeter un œil à leur atelier dans la cour à l’arrière de la boutique. C’est à cet endroit que toutes les robes sont confectionnées à la main !  De quoi redonner des envie de carrière de styliste/couturière à Jennifer.

On a aussi fait la connaissance de l’adorable Hélène, fleuriste et créatrice des herbes hautes. Elle animait un atelier de couronne de fleurs qui a eu un tel succès qu’on a a failli repartir têtes nues. Mais parce que Jennifer est gentille, ou parce qu’Hélène est gentille, ou les deux, Hélène s’est découronnée pour offrir sa création florale à Jennifer ! Elle ne le savait pas mais ce geste signait la fin de toute dignité pour Sophie qui n’a pas eu d’autre choix que de supporter Jennifer se pavanant dans les rues de Paris sur le chemin du retour. Rassurez-vous elle n’a pas dormi avec, mais qui sait si elle avait pu !

Collection-robe-de-mariée-2015-Lorafolk-Ma-Vie-de-BohemeCollection-robe-de-mariée-2015-Lorafolk-Ma-Vie-de-Boheme

A vous de jouer les ptits loulou, si vous ne connaissiez pas Laura, allez visiter son site pour en savoir un peu plus. Et si vous étiez déjà fan (comme nous) allez jeter un coup d’oeil à la boutique, ça vaut le détour ! Nos coups de coeurs : la robe Sasha et la Pia et heu… la Flore aussi.. ah et puis la Jeanne et la Janis (et puis on arrete de regarder ou on va vous donner tous les noms). Sans parler de l’ensemble Gabin dont on est fan (surtout le voile).

Laisser un commentaire